dimanche 20 janvier 2008

Les "Restos" ont-ils toujours un coeur

Récemment, quatre bénévoles du centre de distribution d'Albi-La Madeleine ont été exclues après des années de bons et loyaux services. Elles faisaient pourtant partie des "valeurs sûres" de ce centre avec une grande disponibilité (présence trois fois par semaine) et étaient appréciées des bénéficiaires. Ont-elles eu l'impudence de discuter certaines décisions prise de manière autoritaire ? Toujours est-il qu'en dépit du soutien massif des bénéficiaires et d'une grande partie des bénévoles, le bureau départemental les juge indésirables et la porte du centre leur est désormais fermée. Une demande d'arbitrage a été adressée à Paris.

Quelle tristesse de voir cette grande maison de la solidarité devenir une maison de l'exclusion ...

Ce cri du coeur ne remets pas en cause l'action des "Restos" qui restent exemplaire mais veut dénoncer un dysfonctionnement du centre d'Albi-La Madeleine qui semble avoir oublié l'importance de la valeur humaine qui a longtemps guidé cette association.

Une ancienne bénévole solidaire des exclues.

(Le Tarn Libre, Courrier des lecteurs, 18 janvier 2008)

Aucun commentaire: